Signification des termes et des genres

Qu’est-ce qu’un medium ?

Médium signifie au milieu. Le Médium est donc une personne intermédiaire entre deux mondes, celui du ciel et de la terre, celui du matériel et de l’esprit, celui des vivants et des morts. Elle communique avec des entités spirituelles, des guides qui la mettent sur une voie spirituelle de générosité, d’élévation, de perfectionnement.

Si ce n’est pas le cas et qu’elle est mise sur la voie du mal, la personne est en phase avec des entités dites noires qu’elle doit évacuer de son esprit et cesser au moins pour un temps toute activité médiumnique.

Normalement, le Médium est assez fort, c’est-à-dire lucide et faisant preuve de discernement, uniquement tendu vers le bien qu’il a à donner aux autres, pour ne pas avoir à rencontrer ce genre de manifestations négatives.

Être Médium ne donne aucun pouvoir, le Médium est un homme ou une femme comme chacun d’entre nous. Son empathie naturelle, sa sensibilité et sa grande force psychique lui permettent de voir ce que les autres ne voient pas ou d’entendre ce que les autres n’entendent pas. Le Médium est celui qui laisse son libre arbitre à son interlocuteur, il est là pour lui dire ce que les Entités lui transmettent, il n’a pas à conseiller de faire telle ou telle chose, il est un intermédiaire.

Le Médium capte le fluide énergétique d’autrui, il exerce son art sans aucun appui matériel comme cartes, pendule,tarots, etc… Il peut lors de certaines séances rentrer en transe pendant quelques minutes et décrire des choses, des événements du passé ou du futur. Il peut également retranscrire des messages de l’au-delà destinés à telle personne.

 Le clairvoyant

C’est un medium mais plutôt un voyant, il voit nettement des situations du passé, du présent ou de l’avenir. Il fonctionne de la même manière que fonctionne l’inconscient qui ne connaît aucun de ces trois états que sont le présent, le passé et le futur. Le medium voit des lieux, des scènes, des situations, il ressent et son intuition est puissante. Son grand problème est le temps, car pour lui, ce qu’il voit immédiatement peut se réaliser dans les 6 mois ou même dans l’année.

 Le clairaudient

Au lieu de voir, le clairaudient entend, il entend distinctement des prénoms, des noms de personnes ou de lieux, il reçoit des messages très clairs et précis, qu’il ne sait pas lui-même toujours interpréter mais qu’il a le devoir de retranscrire fidèlement au consultant.

 Le voyant

Il est à a fois clairvoyant et clairaudient : il voit, perçoit, entend, sent et ressent, il entre en totale osmose avec son consultant. Il va puiser dans l’inconscient de la personne qui vient le consulter les événements majeurs de sa vie, de ceux qui l’entourent, il doit pouvoir sentir de manière très claire la situation présente du consultant, c’est là le premier critère d’un bon voyant.

Le voyant utilise souvent des supports symboliques qui l’aident à affiner son sixième sens, d’où la difficulté encore pour lui de composer avec le temps. Ce qu’il voit est souvent pour lui dans l’immédiat, car il a capté l’événement majeur, les grandes étapes de la vie du consultant, il a entrevu la mission que ce consultant doit réaliser ici-bas, et pour lui tout se déroule comme un film à vitesse accélérée, combien de temps le consultant mettra-t-il pour y arriver ? Mystère…

Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.